Publier une annonceSe connecterCréer un compte

Colocation, colocataires : Quelles sont les aides financières auxquelles on peut s’attendre ?

Astuces

Ces aides peuvent-elles s’appliquer dans le cadre de la colocation ?

L’Etat français, par l’intermédiaire de la Caisse d’Allocations Familiales, offre aux locataires d’un bien immobilier, la possibilité d’être soutenu financièrement par le biais de plusieurs aides.Mais ces aides peuvent-elles s’appliquer dans le cadre de la colocation ? Pour l’ensemble des colocataires ? Comment se nomment-elles ?OUI !Il existe bien des aides sur lesquelles les colocataires peuvent déposer un dossier.  Aide Personnalisée au Logement (APL), Allocation de Logement Social (ALS) ou Allocation de Logement Familial (ALF), toutes ces aides au logement sont accessibles quand on est en colocation.Pour rappel : En ce qui concerne la CAF, il y a colocation lorsque deux personnes ou plus partagent un logement mais sans vivre en couple. Dans ce cas, chaque colocataire doit remplir sa propre demande d’aide au logement en indiquant ses revenus et sa part de loyer.

L’aide personnalisée au logement :

L’APL est l’aide la plus connue des allocations distribuées par la CAF. Faisons court :C’est une aide PERSONNALISEE.  Ce qui signifie donc que le montant de cette aide peut varier en fonction du colocataire. Pour cela, les CAF regarde la part que le colocataire paye en rapport en loyer total et croise cette information avec ses revenus et la composition du foyer. Il est possible d’avoir une seule quittance de loyer correspondant au loyer total du logement, la CAF divise alors le montant du loyer par le nombre de colocataires inscrits au bail.

L’ALS :

L’ALS est en pratique l’aide au logement dont bénéficient le plus généralement les étudiants. Il ne faut donc pas faire l’erreur de se pencher uniquement sur les APL !!Vous pouvez faire une demande d'ALS si vous êtes :

  • locataire ou colocataire ou sous-locataire (déclaré au propriétaire) d'un logement meublé ou non,
  • accédant à la propriété ayant bénéficié d'un prêt immobilier pour l'achat de votre logement,
  • résident en foyer d'hébergement.

L'ALS est attribuée :

Les personnes principalement concernées par l'ALS sont :

  • les jeunes,
  • les étudiants,
  • les ménages sans enfants (couple dont la somme des âges dépasse 55 ans),
  • les personnes âgées ou handicapées.

Si vous êtes étranger, vous devez justifier d'un titre de séjour en cours de validité.Aucune condition d'âge minimum n'est exigée. Par conséquent, un enfant mineur peut percevoir l'ALS mais le bail doit être signé ou cosigné par ses parents. La quittance de loyer peut être établie au nom du mineur.S'il s'agit d'un mineur émancipé, le bail doit être à son nom.

L’ALF :

Vous pouvez faire une demande d'ALF si vous êtes :

  • locataire ou colocataire ou sous-locataire (déclaré au propriétaire) d'un logement meublé ou non,
  • accédant à la propriété ayant bénéficié d'un prêt immobilier pour l'achat ou la construction de votre logement,
  • résident en foyer d'hébergement.

L'ALF est attribuée :

Pour faire une demande d'ALF vous devez vous trouver dans l'une des situations suivantes :

  • vous bénéficiez de prestations familiales ou de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH),
  • 1 enfant à charge d'au plus 21 ans mais n'avez pas droit aux prestations familiales ou à l'AEEH,
  • un jeune ménage,
  • enceinte, seule ou vivant en couple sans personne à charge à compter du 1er jour du mois civil suivant le 4ème mois de la grossesse et jusqu'au mois civil de la naissance de votre enfant,
  • vous avez à votre charge un ascendant de plus de 65 ans (ou 60 ans, s'il est inapte au travail, ancien déporté ou ancien combattant) et ne disposant pas de ressources supérieures au plafond de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa),
  • vous avez à votre charge un ascendant, descendant ou collatéral atteint d'une infirmité entraînant une incapacité permanente d'au moins 80 % ou qui est, compte tenu de son handicap, dans l'impossibilité reconnue par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) de se procurer un emploi.

De plus, si vous êtes étranger, vous devez justifier d'un titre de séjour en cours de validité.

ATTENTION : Il n’est pas possible de cumuler l’ensemble de ces aides !

(Vous retrouverez l’ensemble des ces aides et des démarches à effectuer sur www.service-public.fr )Et si la colocation passe par la famille ?Alors vous n’aurez pas d’aide. Car une autre des conditions est de ne pas louer à la famille proche (ascendant ou descendant ; ascendant ou descendant du conjoint, concubin ou partenaire pacsé).

Retrouvez la communauté de Wattamate sur Facebook et Instagram
Source photo :

Trouvez votre logement

Inscrivez-vous et invitez vos amis à rejoindre votre groupe pour trouver ensemble le logement de vos rêves !

plante_colocation_DIY