Comment gérer sa taxe d'habitation en colocation ?

Focus sur la taxe d'habitation et la meilleure manière de la gérer au sein de votre colocation !
taxe-habitation-colocation
Fiche pratique suivante

Comment gérer sa taxe d'habitation en colocation ?

Merveilleux : vous avez trouvé les colocataires idéaux, l’appart de vos rêves, passé le cap de la paperasse sans fin, signé votre bail, réalisé votre état des lieux et survécu au déménagement… Bravo ! La vie commence à s’organiser de la meilleure des manières au sein de votre coloc : les moments de vie ensemble, les soirées Netflix et les nuits à refaire le monde s’enchainent jusqu’au 1er janvier. Ahhhh, le 1er janvier ! Souvent synonyme de lendemain de fête difficile mais également de date de prise en compte pour l’édition de la taxe d’habitation. Mais d'ailleurs, comment est-ce qu'on gère la taxe d'habitation en colocation ? Nos conseils ci-dessous !

1) Comment est calculée la taxe d'habitation ?

L'administration fiscale prend en compte l’occupant d’un logement (propriétaire occupant, locataire, occupant à titre gratuit) au 1er janvier et édite la taxe à payer pour l’année complète en fonction de cet élément.

2) Qui reçoit la taxe d'habitation ?

Que vous soyez 2, 3 ou 18 sur le bail, l’administration fiscale ne prendra pas en compte tout le monde. Elle éditera la taxe d’habitation au locataire principal (celui dont le nom figure en haut de la liste sur votre bail). Cette personne sera donc l’heureuse destinataire du courrier même si la taxe d’habitation est valable pour l’ensemble du logement.

3) Qui est redevable de la taxe d'habitation ?

Légalement, la seule personne redevable de la taxe d’habitation est celle figurant sur l’avis. L’administration peut accepter de désigner une seconde personne sur l’avis de paiement, dans ce cas elle sera co-responsable du paiement de la taxe d’habitation.

4) Et en colocation ?

Il n'y a donc pas de règle légale pour la colocation et si vous n’êtes pas désigné locataire principale vous n’êtes "officiellement" pas redevable de la taxe... mais vos colocataires risquent de ne pas être d'accord ! Voici quelques conseils pour gérer votre taxe d'habitation en colocation

  • Équitable : Prenez le temps de faire un savant calcul au prorata temporis de présence des colocs dans le logement sur l’année concernée et faites régler la quote part à chaque habitant de l’appartement tout au long de l’année. Attention, si un colocataire arrive en cours d’année et qu’il a déjà réglé sa taxe d’habitation pour son ancien logement, il pourra être réticent à ce type de calcul. Il convient donc d’inclure ce système dans le bail et/ou les règles de vie de la colocation pour éviter toute mauvaise surprise.
  • Équitable ++ : Si de grosses disparités de revenus existent entre les colocataires, vous pouvez pousser la répartition en fonction du temps de présence mais également en fonction des revenus de chacun.
  • Solidaire: Pensez à rembourser rapidement votre colocataire qui a fait l’avance (peu importe que vous restiez l’année complète ou non dans l’appartement)

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’écrire votre fonctionnement en amont de la colocation (bail ou règles de vie de la colocation) et de vous assurer que cette règle de gestion amiable du paiement de la taxe d’habitation est acceptée par tous.


Fiche suivante